Le pH (Partie 1) - Pourquoi le pH remonte ?

Publié le par ArnOH-

A. Une question d'équilibre.

Comme de nombreux propriétaires de piscine vous observez que votre pH tend à remonter malgré vos nombreux ajouts d'acide (pH moins).

Cette remonté du pH est liée à un équilibre naturel subtil entre la pression atmosphérique, la quantité de gaz carbonique (CO2) dissous dans votre eau et l'alcalinité (TAC).

Si votre pH de piscine est inférieur à 8.2 alors l'alcalinité (TAC) de votre piscine est essentiellement représentée par le bicarbonate(1). C'est la concentration de ce dernier qui va provoquer une remonté lente ou rapide de votre pH.

Le bicarbonate est un élément essentiel des eaux naturelles. Il permet aux eaux de résister aux attaques acides. Il permet de tamponner les eaux naturelles.

Dans une piscine ce rôle tampon du bicarbonate sera d'empêcher le pH de chuter, il sera le principale responsable de la remonté du pH après un ajout d'acide (pH moins).

B. Pourquoi le pH remonte.

Après une acidification de votre eau avec du pH moins, une partie du bicarbonate se sera transformé en gaz carbonique (CO2). Ce gaz dissous dans l'eau s’échappera lentement de votre eau pour arriver à une situation d'équilibre avec la pression atmosphérique (Loi de Henry).

Le CO2 dissous dans l'eau conserve son acidité. Au fur et à mesure qu'il s'échappe de l'eau (dégazage), l'eau perd son acidité et le pH remonte. La vitesse de remonté du pH sera liée à la concentration en bicarbonate (TAC).

Plus le TAC est élevé, plus vite le pH remontera à sa valeur d'origine.

Plus le TAC est faible, plus lentement le pH remontera à sa valeur d'origine.

On voit ici toute l'importance du TAC sur le comportement du pH :

- Un TAC très élevé fera remonter le pH très rapidement.

- Un TAC trop faible (en dessous du point d'équilibre)  aura pour conséquence que le pH ne pourra plus remonter de façon naturelle. Dans cette situation le moindre ajout d'acide fera chuter le pH à des valeurs trop basses pour une piscine (inférieur à 6.9). Il faudra rajouter du bicarbonate (ou du carbonate de sodium) pour rééquilibrer votre eau.

- un TAC équilibré aura pour conséquence un pH stable, qui ne remonte pratiquement plus.

C. Est-il possible d'obtenir un pH/TAC équilibré ?

CAS n°1 : électrolyseur au sel ou de l'hypochlorite de calcium (sans régulateur de pH).

Il est tout à fait possible d'obtenir un pH qui ne remonte pratiquement plus si vous utilisez un électrolyseur au sel ou de l'hypochlorite de calcium pour désinfecter votre eau. Ce sera le sujet de la partie 2.

CAS n°2 : régulateur de pH.

Dans le cas d'un régulateur de pH la question ne se pose plus. Le régulateur aura pour objectif une valeur cible en pH mais pas une valeur cible pour le TAC. Il fonctionnera donc parfaitement tant que le TAC se situe au dessus du point d'équilibre. En d'autres termes, il fonctionnera bien tant qu'il y aura suffisamment de bicarbonate dans votre eau.

Si la valeur du TAC approche de trop près la valeur d'équilibre alors le pH chutera brusquement et il faudra à nouveau rajouter du bicarbonate (ou du carbonate de sodium) pour rééquilibrer votre eau.

C'est un cercle sans fin. C'est la raison pour laquelle il est important de maintenir un TAC très au-dessus du point d'équilibre avec un régulateur de pH (une valeur de TAC au-dessus de 80 mg/l me semble appropriée).

CAS n°3: galets de chlore stabilisés ( acide trichloroisocyanurique  ou symclosene )

Il n'est pas possible d'arriver à un point d'équilibre avec ce type de chlore sur du long terme car ce chlore est un acide. il fera baisser votre TAC en permanence.

L’idéal serait de basculer sur de l'hypochlorite de calcium lorsque l'on arrive à un point d'équilibre (pH qui ne remonte que très légèrement sur plusieurs semaines).

D. Quelle est la valeur de TAC idéal pour un pH stable.

Si vous êtes dans le cas n°1 il est possible de trouver un TAC idéal. Par exemple, le pH de ma piscine ne bouge plus depuis que mon TAC est à 40 mg/l mais c'est à chacun de trouver le TAC idéal de sa piscine, ce sera le sujet de la partie 2.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

(1) Et dans une moindre mesure les ions cyanurates si vous avez du stabilisant dans votre eau.

Les ions carbonates sont 100 fois moins concentrés à pH=8.3 et 1000 fois moins à pH=7.3

log ([CO3 2- ]/[HCO3 -]) = pH - pKa

(pKa du couple = ~ 10.3)

Le pH (Partie 1) - Pourquoi le pH remonte ?

Commenter cet article

P
Bonjour, <br /> Je trouve vos articles très intéressants, et ils me semblent très pertinents, un grand merci pour avoir passé du temps à mettre en place ce site web qui m’a été très utile pour bien comprendre les différents mécanismes entrant en jeux. Votre site est vraiment une mine d’or !<br /> Le fait de faire baisser le TAC en-dessous des limites habituellement exprimées afin de trouver le point où le pH va cesser de remonter en permanence me paraît très censé et me serait très utile, car actuellement le pH de ma piscine remonte de 0.3 chaque jour malgré un TAC à 85ppm et une eau pas spécialement brassée, ce qui fait que je dois rajouter en permanence des quantités importantes de pH moins, et tout cela ne me paraît pas très équilibré...<br /> J'aimerais appliquer ce concept, mais le fabricant de ma piscine, Diffazur, me dit qu'en dessous d'un TAC de 80ppm, l'eau agressera le revêtement (qui est un silico-marbreux,) car avec un TAC en-dessous de 80ppm, l'eau manquera de bicarbonates qu'elle ira chercher en les prenant au revêtement.<br /> Cela me paraît une explication plausible aussi, mais je ne sais pas si le risque existe vraiment à partir du moment où je maintiens le pH autour de 7.5, et je ne suis pas convaincu de la compréhension de détail des différentes réactions et effets par ce fabricant, qui fait à mon sens appliquer des recettes globales afin de minimiser au maximum les risques.<br /> En bref, j'aimerais savoir si je peux appliquer votre méthode de baisse du TAC jusqu'à trouver un point à partir duquel le pH ne remonte pas trop vite ni trop souvent, ou si à votre sens il paraît sage de respecter la préconisation du fabriquant de ne pas le descendre en-dessous de 80ppm du fait de la nature silico-marbreux du revêtement.<br /> Autres données : le stabilisant est à 30ppm, le TH à 300 (c’est la dureté de l’eau de mon réseau) et je désinfecte à l’hypochlorite de calcium en sticks (pour que le stabilisant ne monte plus), la T° de l’eau entre 28 et 29°C. Mon eau est parfaitement cristalline, mais l’ajout quotidien de pH moins pour faire baisser le pH ne me semble pas normal. <br /> Désolé pour la longueur de mon texte, mais je voulais que vous ayez toutes les infos, merci d’avance si vous pouvez me donner votre avis.<br /> Pierre
Répondre